MyMajorCompany-Label - YouTube


  MyMajorCompany-Label
 - YouTube

Bamago, première entreprise commune de Marciano, Goldman et Barsikian, éditera déjà quelques titres de Yannick Noah. Trois passionnés de création musicale s'associent chez la major Bertelsmann MG dès la fin des années 1990. En 2007, le trio produit les chansons de Max Boublil, et c'est le premier succès. C’est leur rencontre avec Simon Istolainen qui initie la création de MyMajorCompany La fondation MyMajorCompany est posée dès 2007.

MyMajorCompany, le concept du financement collaboratif élevé à un haut niveau

Offrir l'opportunité aux créateurs de faire aboutir leur travail et révéler les futurs talents demeure le concept premier du site. MyMajorCompany Editions, la société d’édition, ainsi que les labels, 2100 Records et Beaucoup-Music, apportent un plus aux missions du groupe. A  l'heure actuelle, le site regroupe diverses filiales. Entre la maison d'édition, les labels et les activités du site internet, plus d’une vingtaine d'employés travaillent pour MyMajorCompany.

Un site aujourd'hui accessible à des projets très divers

Alors qu'il était à l'origine dédié au crowfunding musical, le site MyMajorCompany a ensuite développé son offre vers des secteurs différents. Les projets de restauration de grands monuments ont récolté 90 000 euros grâce à ce site de crowfunding. Le site met en valeur des artistes et des aventuriers humanistes qui souhaitent tous financer leurs projets.

Grégoire est la découverte et le premier succès de MyMajorCompany. Grégoire collecte 70 000 euros. Il produit ainsi "Toi+Moi". S. Barsikian, l'un des co-fondateurs de MyMajorCompany, est le premier à avoir découvert Grégoire et lui a présenté la plateforme, l'invitant à créer un compte. Avec un titre accrocheur, l’album de Grégoire est dans les bacs en 2008.

Le développement et la mise en vente de petits appareils high-tech, reliés à une appli mobile, est le domaine d'expertise de la société Wistiki. La finalité du "wistiki" peut notamment être de remettre la main sur un trousseau de clés égaré. La générosité des contributeurs du site MyMajorCompany a permis au programme emblématique "Taratata" de se maintenir à la télévision. Interprété à Paris en 2012, le spectacle "Le Tartuffe", d'après Molière, a été produit avec l'aide des usagers du net, sous l'impulsion de MyMajorCompany.

Grâce à MyMajorCompany, les créateurs ont la possibilité de se faire parrainer par la communauté. Plus qu'un site de création musicale, le label participatif est aussi une plateforme de financement collaboratif. Sur MyMajorCompany, les internautes peuvent découvrir des projets présentés par des artistes. Sitôt que leurs projets se réalisent, les porteurs de projets s’engagent à donner une récompense pour remercier les contributeurs.